Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Gil Evrard, dit :

    Alors là Me Collard, ceci est un de vos meilleurs discours sans être une plaidoirie. Je retiens de tout ça, entre autres,  » Nous faisons les beaux et eux les morts ». En prononçant ce discours, « Criant de vérité », nous nous rendons compte que vous vous adressez à des sourds volontairement sourds.

    De plus en plus de français, qu’ils soient sans dents, sans argent, sans abris, sans nourriture et confort, sont rejoints par des gens mieux nantis et bientôt toute la France vous écoutera ainsi que Marine dont le succès va grandissant. A chacune de ses apparitions à la télé, son succès et les inscriptions montent en flèche. Je vous souhaite à vous cher Me Collard, ainsi qu’à Marion et Marine le meilleur d’ici quelques mois, quand je parle du meilleur, je veux dire le sans faute qui dépassera le minimum requit des 50%. Bonne réussite.

  2. Mon sentiment général pendant et après l’intervention de Gilbert Collard , c’est que le « parterre parlementaire très minima en présence l’était aussi en attention, ce que disait Gilbert Collard semblait ne pas intéresser « l’auditoire ». Déplorable attitude notamment d’un premier ministre qui semblait penser « allez abrège… » . J’espère de tout mon être qu’en 2017 oui on va abréger tout ça …

  3. Charbonnier Françoise dit :

    Que dommage que vos paroles n’aient pas transpercé la cuirasse dont se pare le 1er ministre Mais pas que.
    Votre intervention avait les mots justes, une chose de sûre nos enfants ne pourront nous reprocher de n’avoir pas été vigilants, il faudra leur expliquer que certains ont préféré se vendre plutôt que de résister.

Répondre à Bernard MAUFFAIT Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *