Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. Paul Abysses Compe dit :

    Trouver des gens, faisant de la politique, honnêtes …. espèce devenu de plus en plus rare ! Je ne m’attarderais donc pas à faire la différence ! La différence je la fais quand les politiques défendent les valeurs et les intérêts de ce pourquoi ils sont élus ! Le peuple vous a élu pour telles ou telles raisons…. vous devez vous exécuter et abonder dans ce sens ! Si l’élu n’est plus en phase avec le peuple, il lui appartient de le consulter ! Quant à ressortir qu’à 18 ans il a volé une voiture et que depuis il était en droite ligne avec des convictions partagées … je pense qu’il faut savoir mesurer ! Et vous ?

  2. Soliloque dit :

    j’ai bien aimé la question de Me Collard concernant les journalistes et l’incompatibilité de leur fonction. il y en aurait à dire effectivement.
    Pour l’ensemble du débat, la notion d’incompatibilité est effectivement essentielle au regard d’une fonction future à laquelle on veut prétendre

  3. parain dit :

    Concernant A Juppé ils ont l’air embêtés..

  4. rouste dit :

    À ce niveau ce n’est plus un journaliste c’est un militant. Le bonhomme est presque une caricature.

  5. versang dit :

    Et puis j’aimerai qu’on m’explique en quoi la France manquerait de bonne volonté pour prendre la place d’un politique condamné ?

  6. renucci dit :

    il est question d’incompatibilite il est clair qu’un postulant a un poste politique doit etre regarde de maniere identique au citoyen candidat a un concours de la fonction publique pour lequel un casier judiciaire N°2 porte trace de ses mefaits qui ne lui permettent pas de postuler a une fonction publiqueet qui sera tres normalement empeche de presenter ce concours . MAITRE Collard a raison de dire que l’inegibilite pour une certaine periode n’est pas la solution . Des faits aussi grave que le detournement de fonds publiques doivent definitivement ecarte un candidat a une fonction elective publique pour INCOMPATIBILITE dans l’hypothese ou ce candidat aurait ete inculpe d’un tel delit

  7. Martine BOURGEOIS dit :

    S’ils étaient inéligibles à vie, ils hésiteraient peut-être un peu plus à faire des magouilles et des abus de biens publiques ou autres, non ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *