Légitime défense des policiers : pourquoi viens-tu si tard ?

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. pujos dit :

    Quand un policier se trouve en face d’un malfaiteur ou d’un terroriste,il lui suffit de lui demander s’il compte utiliser son arme;c’est simple non?

  2. LEBLANC dit :

    Il est important de prévenir et ensuite d’agir : C’est le rôle du politique, ! L’agissement consiste à tirer sur tout porteur d’arme qui se présente face à la gendarmerie ou la Police ! Cela réglerait un certain nombre de problèmes ! Quand aux détenteurs d’armes , c’est immédiatement la prison ! Pour cela il faut des politiques qui aient le courage de voter de vraies lois ! Nous en manquons cruellement !

  3. Maxime dit :

    Malheureusement, cette proposition ne concerne que les fonctionnaires de Police. Dans cette lutte, notamment contre le terrorisme, peut-être aurait-il été « judicieux » d’inclure l’ensemble du personnel qui aujourd’hui assure au quotidien la sécurité de nos concitoyens (Douanes, PM, GPSR/SUGE…..)… Nous allons malheureusement devoir attendre un nouveau drame….

  4. TISSERAND dit :

    vont-ils amender le décret du 20 mai 1903, changer la constitution donc ou simplement voter une loi différente pout que les policiers aient les mêmes prérogatives que les gendarmes, à savoir tir après sommations ainsi que les cas particuliers de la légitime défense. Cala nécessite une formation complémentaire des policiers concernant l’usage des armes.

Répondre à TISSERAND Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *