LIVRE LIBRE – GILBERT COLLARD / L’ABBÉ BENOIT : ”UNE NOUVELLE PENTECÔTE D’AMOUR”

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Soliloque dit :

    J’aime que la miséricorde soit compatible avec la justice et non en opposition. C’est ici que je vois le message très concret de Jésus, à Magdala, Tabgha, Capernaüm, Mont des Béatitudes… Quand il semble transiger, il montre la voie

  2. renucci dit :

    religion et politique vaste reflexion ! entretien o combien riche et passionnant comme peut l’etre la philosophie quand elle pose les bonnes questions encore merci Maitre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *