Gilbert Collard alerte le gouvernement sur la discrimination dont sont victimes les femmes qui souhaitent mener à bien leur grossesse par rapport à celles qui l’interrompent

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Ah bon! vous m’avez fait peur! On n’oblige pas les femmes à avorter. Ouf. En revanche, favoriser l’avortements des femmes qui en font la demande, parce leur religion allochtone et rétrograde les considère comme des  » sous-hommes », alors que ces femmes n’ont pas la possibilité de refuser l’acte sexuel de leur mari obtenu par mariage forcé et souvent à l’âge limite de la puberté , je suis totalement pour.
    La France est entrée dans une période de son histoire très mouvementée où le poids des chocs culturels jouera un rôle essentiel. Dans toute mesure, analysons le pour et le contre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *