Jean Goychman : La France, mauvaise élève de l’Europe

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Bonjour,
    Non, ça ne « chauffe » pas en Grèce. Ici il se passe la même chose que dans toute l’UE : les politicards – qui ne sont pas des politiques, je l’explique en détail dans mon nouveau livre que j’écris en grec « l’Ordre hellénique mondial » qui sera traduit dans plusieurs langues – manigancent entre eux des combines destinées uniquement à leur enrichissement personnel avec la complicité des médias et des lobbies financiers/commerciaux. Donc ce que l’on sait de chaque pays, c’est ce que diffusent les médias mafieux. Ici en Grèce par exemple, les simples citoyens croient que les Français roulent tous sur l’or… On vit très bien en Grèce : 9 Grecs sur 10 sont propriétaires sans crédit, 2 Français sur 10, un Allemand sur 10. Ladite crise grecque est une propagande de la mafia UE-MM-banques pour affaiblir ;oralement la population. çà ne marche pas. Une équipe de chercheurs dans tous les domaines de l’hellénisme dont je suis le seul membre étranger est en train de réhabiliter les valeurs fondamentales de l’hellénisme qui ont été usurpées et déformées par cette mafia. Meric pour votre patriotisme et votre clairvoyance, je vous suis sur Twitter et Facebook.

  2. désolée pour les quelques fautes, mon clavier est grec/anglais…

Répondre à le baron simone Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *