Inflation et planche à billets.

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. Mordechai dit :

    Les dépenses publiques ne sont pas uniquement des prestations sociales. Il y a aussi le coûtde l’immigration, les subventions aux associations politisées, les prébendes aux élus, a t on besoin du sénat et du CESE par exemple?
    Sinon, vous ne parlez pas du protectionnisme.
    Un programme économique est fait de nombreux éléments qui interagissent de manière complexe entre eux.
    Bien sincèrement.

  2. TABOU dit :

    Merci Monsieur le Député,

    Le pire chez les  » sorciers économistes » partisans de l’ € c’est qu’ils osent critiquer un retour des monnaies nationales. En effet, même s’ils avaient raison d’estimer la perte de 20 à 30 pour 100 un passage à moyen terme concerté des monnaies nationales de pays volontaires, ce serait moins pire que la crise de l’€ actuel!

    Les lois européennes promettent l’impôt européen et la taxation de l’épargne en 2016. Les anciens sont insultés d’être » radins » d’épargner … par des jeunes roquets de journalistes du profil des bobos habitants le centre de 25 Métropoles de singeries! Les cités interdites de l’impérialisme bobo -écolo – vélo méprisant le peuple circulant en auto! Le PV électronique sans recours?

    MERCI Monsieur le député.

  3. Bernard dit :

    Est il normal de subventionner avec notre argent et à hauteur de près d’un milliard des associations politiquement correctes : SOS Racisme, France terre d’asile, la LICRA, le CRAN, la LGBT ???????

    Est il normal de subventionner avec notre argent et à hauteur d’un milliard des syndicats de moins en représentatifs, et de plus en plus inutiles, sinon nuisibles??????

    Est il normal de subventionner avec notre argent et à hauteur de 37 milliard les caisses de retraite defficitaires des fonctionnaires?????? ( seul un quart des dépenses est assuré par les cotisations)

    -Est il normal de payer des impôts pour effacer les dettes (4 millions) du journal L’Humanité. Et apporter 2 milliards de subventions (directes et indirectes) à la presse écrite car il faut bien aider les miséreux à se faire entendre : Le Point (Pinault propriétaire), Les Échos (Arnault), Le Monde (la banque Lazard et Pierre Bergé), Libération (Rothschild), la PQR (les banques mutualistes et le Crédit agricole).

    -Est il normal de payer des milliards pour le « logement social » dont sont exclues les classes moyennes et les classes populaires, mais dont bénéficient les immigrés ainsi (pas aux mêmes endroits) que les élus et leurs clientèles privilégiées

    -Est il normal de subventionner avec notre argent et à hauteur d´1,6 milliards le cinéma sans compter ce que coute les intermitants du spectacle?????

    -Est il normal d´avoir ce mile feuille admnistratif ???

    -Est il normal de renflouer des banques qui ont magouillé???

    -Est il normal de payer pour la Grèce que des socialistes ont laissé rentré dans la zone Euro

    Si la France était un peu plus libérale et moins socialo meercantiliste toutes ces subventions n´existeraient pas car le libéralisme est contre ce genre de subventions.

  4. FAUCHIE N. dit :

    Le montant de la dette française devrait approchait 2000 milliards d’euro très prochainement. Notre dette est constituée d’un taux d’usure ou taux d’intérêt correspondant à, au moins, à 50 % de notre dette. Celle-ci explose chaque année davantage depuis la loi Rothschild de 1973, votée à la hâte par nos députés comme aux USA et d’un président malade (M. Pompidou, ayant travaillé pour la banque portant cette loi). Depuis, 1973, la France, mauvaise gestionnaire, a fait croître notre dette par sa boulimie de dépenses d’état, de collectivités territoriales et à créer toujours plus de services administratifs, de sociétés publiques, bien souvent inutiles mais un formidable terreau électoraliste. Pendant que les dépenses explosaient les intérêts d’emprunt s’envolaient concomitamment. Ainsi, la Banque Rothschild s’est engraissait puisqu’à partir de 1973, la banque de France perdait de plus en plus le monopole de la frappe du franc. Ce processus n’était que le chemin qui allait mener à l’introduction de l’euro et la perte de souveraineté des Etats à ne plus être décideur de leur monnaie. Ainsi, lors de la construction de l’UE, nos élites françaises, pour endormir le peuple français, ont mis en place la théorie des petits pas. Cette théorie devait se séparer des banques centrales pour arriver à spolier tout un continent en créant la BRED. Elle fut lancée par J. Monnet, appuyée par J. Sérisé (sous Giscard) et Delors (Sous le 1er des grands François voleur et menteur), ces esprits tordus ont tous participés à la mise en place de ce serpent de mer (qu’est l’Europe) sachant que si la totalité du projet de longue date était édifiée en même temps le Général n’aurait pas accepté d’y entrer. Par cette théorie des PETITS PAS, les élites françaises et nos gouvernants ont fait avaler à leur peuple de bien grosses couleuvres qui auraient des conséquences désastreuses sur leurs vies futures.
    Je vous invite, donc, à lire ce remarquable exposé sur la façon dont nos élites ont participé à cette dérive, qui était à la manœuvre, quel était l’objectif de cette spoliation et, enfin, qui en profite ?
    Ce texte, très bien, décrit l’historique de notre déclin, il est très pédagogique et peut être compris de tous (lien : http://bestofactus.wordpress.com/2013/02/21/dette-rendons-a-rothschild-ce-qui-appartient-a-rothschild/ ) alors si vous êtes intéressés par ce sujet, instruisez-vous et bonne lecture !

  5. FAUCHIE N. dit :

    Je m’excuse pour les deux énormes fautes d’orthographe laissées dans mon précédent commentaire. C’est impardonnable de ma part puisque je conjugue deux verbes dans une même phrase. J’ai relu sans y prêter attention (pardonnez-moi).

  6. bernard dit :

    La dette française ??? Demandez à Anne Hidalgo la candidate à la mairie de Paris ce qu´elle en pense. Elle qui a pris la retraite à 52 ans et qui en cumulant toutes ses activités touchent 8200 euros net par mois….http://www.atlantico.fr/decryptage/quand-anne-hidalgo-retraitee-hotel-ville-oublie-40-qu-elle-gagne-serge-federbusch-691569.html

  7. bernard dit :

    La dette française ??? Demandez à Harlem Désir ce qu´il en pense. Lui qui n´a jamais travaillé de sa vie, lui l´escroc de SOS racisme mais lui qui parle au nom des travailleurs.

  8. Armand dit :

    Bien que n’étant pas un spécialiste de l’économie, la quantité de monnaie en circulation ne doit-elle pas être en rapport avec les richesses produites par un pays. Si c’est le cas, une relance de notre industrie devrais permettre de créer de la monnaie sans pour autant créer de l’inflation.

  9. jean goychman dit :

    @ Armand
    C’est un des problèmes de l’euro. La création monétaire se fait au niveau de la zone euro sans pouvoir s’adapter à un pays en particulier.
    En conséquence, l’Allemagne bénéficie d’un euro sous-évalué par rapport à ce que vaudrait le DM si elle l’avait gardé, ce qui favorise ses exportations, alors que d’autres pays, comme la France, sont pénalisés par un cours trop élevé (eu égard à leur économie) de l’euro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *