Jean Goychman – Pourquoi le Front National inquiète-t-il tant l’oligarchie au pouvoir ?

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Scoccimarro dit :

    CE TEXTE TRADUIT BIEN LA REALITE DU FUTUR , MAIS LES FRANCAIS SERONT ILS SUFFISAMENT LUCIDES POUR JUGER SAINEMENT CES TRAITRES A LA DEMOCRATIE ?!…….. ESPERONS LE TRES FORT .

  2. COMPE dit :

    Bonjour,
    Une prise de conscience tardive mais, logique et objective en faveur du FN qui depuis de très nombreuses années n’a cessé de révéler des vérités flagrantes, je dirais même criantes.
    Le FN parmi ses projets suggérés, fait adhérer pour de nombreuses raisons : le chômage, l’économie, la sécurité, la protection sociale, la protection économique, les valeurs de la République de par la loi mais aussi par ce qui est de l’histoire et des traditions, mais, aussi et surtout, une détermination à se réapproprier pour le peuple la souveraineté, sans quoi, par la mondialisation qui se dessine, nous serions réduits au stade de consommateurs dépourvus d’identité et d’histoire.
    Dès les années 70 la France s’est conformée aux directives qui lui étaient assignées par les usa. Désormais, le lien de subordination s’est imposé ensuite avec la signature du Traité de Lisbonne. Non, nous n’avions plus de chef et ce pourquoi le bateau France se trouvait en perdition. C’est ce que le peuple a remarqué mais comptait encore sur une prise de conscience des réalités par les groupes politiques qui nous bassinent toujours et encore les mêmes rhétoriques depuis plus de 40 ans.
    Oui, c’est sur que si le FN fait du bon boulot comme les Maires FN, la voie des présidentielles sera grande ouverte pour Marine Le Pen. Quant aux autres partis, perdront de leur consistance et quelques uns disparaîtront.
    Bien cordialement

  3. François dit :

    Le front republicain n’est il pas attaquable juridiquement au titre d’une posture discriminatoire.
    Les ingredients sont pourtant reunis :
    1 le rejet : du fn
    2 le crimen : le denie de democratie du fn
    3 l’acte : le retrait du ps
    L’alliance politique « de la carpe et du lapin » ne repose pas sur un programme commun ou sur un ideal politique,, il s’agit la d’evincer le trublion qui complique la donne….
    Quelle belle lecon d’anti democratie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *