Perrette et le pot-au-lait…

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. jeanlg75 dit :

    Effectivement, votre analyse est juste et magistralement exposée en quelques lignes seulement.
    Vous êtes gentil en faisant un parallèle avec la fable de La Fontaine vu la gravité de la situation. la comparaison avec le syndrome de Stockholm envers le gouvernement Européens est plus adaptée : empathie, sympathie et même contagion émotionnelle envers cette prise d’otage qui est exercé contre la France et nos intérêts.
    Ce qui explique leur aveuglement, leur cécité intellectuelles dès qu’il s’agit de l’avenir de la France.

  2. bernard dit :

    Et pourquoi ne pas commencer par réformer notre système de retraite?? Comment peut on accepter que Anne Hidalgo, candidate PS à la mairie de Paris, ait eu la possibilité de partir en retraite à 52 ans tandis que les ouvriers eux vont devoir bosser jusqu´a 65 ans???? Mais le pire c´est que comme la caisse de retraite de Hidalgo est défficitaire ( tu m´étonnes ! ), on ira ponctionner ces mêmes ouvriers…….J´adore l´égalité des socialistes!!!

  3. bernard dit :

    Depuis 30 ans les suisses ont fait exactement le contraire de ce que nous avons fait en France. Si nous avons choisi les solutions de facilité chère à la gauche et aux syndicats de gauche eux ils sont resté prévoyant et suspect devant les solutions simplistes. Alors que nous avons choisi travailler moins eux ils ont décidé de travailler plus.
    Nous avons instauré les 35 heures eux ils travaillent 42 heures
    Nous avons instauré la retraite à 60 ans eux ils l´ont mis à 65 ans
    Nous avons adopté l´euro eux ils ont conservé le franc suisse
    Nous avons instauré la cinquième semaines de congés payées eux ils sont restés à 4 semaines.
    En france nous avons 80% de bacheliers tandis que en suisse c´est 80% d´apprentis car comme a dit un ministre suisse plus il y aura de bacheliers et plus le chomage des jeunes sera élevé……Sacré suisse!!!

    Résultat: La richesse par habitant est presque le double en suisse, le chomage est de 3,1% en suisse contre 10 en France et surtout le chomage des jeunes est de 3%, en suisse (le plus bas d´Erurope) contre 24% en France….Alors il ne faut pas s´étonner si les français émigrent en suisse le pays ou on travaille plus.

    Voici un exellent reportage sur le miracle suisse: http://libertarien.overblog.com/2013/12/le-jour-ou-france-2-a-d%C3%A9couvert-la-r%C3%A9ussite-de-la-suisse.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *