Stigmatise l’Autre en le traitant de stigmatiseur…

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. MALAUZAT dit :

    Monsieur Collard

    L’une des causes profondes de ce malaise national , est dans la perte du sens des mots, plus rien ne veut dire la même chose pour chacun.
    Plus rien n’a de sens , tout est devenu relatif , même les textes fondamentaux de la République dont les Droits et Valeurs sont bafoués chaque jour , soit disant au nom de la Tolérance …
    La Tolérance qui est une Vertu personnelle mais nullement publique.
    Cette Tolérance dont le révolutionnaire Rabeau de St Etienne disait « Je ne veux pas de la Tolérance , je veux être reconnu à égalité »
    Cette Tolérance au nom de laquelle Les élus de ce pays , ont bafoué la valeur Absolue  » de l’art premier de la Constitution de 1958,  » La République est Une et Indivisible et laïque  » en faisant croire que le communautarisme doit être accepté au nom de la Tolérance …..
    Cette Tolérance des bien-pensants qui pensent faux et font dire aux textes le contraire de ce qu’ils disent .
    Cette Tolérance , au nom de laquelle on ne se soucie plus du bien commun de tous , mais des particularismes contraires de tous, et cela contre les principes même de Laïcité et d’unité de la République.
    Afin que cesse cette suspicion , ces procès d’intention , ce climat infecte qui touche toutes les parties de la société , nous devons en revenir au sens originel des textes Fondamentaux et faire respecter les valeurs et principes Républicains qui n’ont rien à voir avec ce que veulent nous faire croire les vrais populistes à des fins de clientélisme , que Chacun se conforme à la force de la Loi qui se doit d’être absolue .
    Les Français ont soif de la loi, mais une loi objective non soumise aux idéologies partisanes.
    Une France où la parole reprendra sens , et non une France des égos où plus rien n’est Absolu.

  2. J’aimerais savoir de quel ouvrage de Leonardo Sciascia est tirée la citation sur l’antifascisme.

  3. Isabelle Mazan dit :

    « On secoue les draps d’où tombent des dentiers. » J’ai bien ri!

Répondre à bataille de Tourtour Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *