Gendarmes et policiers ciblés par les islamistes à leur domicile ? Gilbert Collard interpelle le Premier ministre

Vous aimerez aussi...

29 réponses

  1. Armement

    en dehors des services spéciaux BAC etc … je m’interroge aussi si le faite qu’ils conservent leurs outils de travail …………… est bien nécessaire

    en dehors des Gendarmes et Militaires ( qui habitent sur place )

    comme aussi le faite d’armer les Policiers Municipaux ………….. dont ce n’est pas le rôle d’intervenir , mais d’être là pour surveiller et informer les autres corps qui eux peuvent intervenir

    vu le niveau de recrutement , et les temps de formation nécessaire

    Cordialement

    • cyr dit :

      Je suis attristé de voir que certains collègues ne connaissent pas le cadre d’emploi des policiers municipaux: nous pouvons être armés du 38 mais c’est au bon vouloir du maire et sous l’accord du préfet. Les policiers municipaux sont les premiers sur le terrain et les plus exposés. Notre cadre d’emploi nous demande de présenter dans les plus brefs délais devant un opj les auteurs de crimes ou délits. Devant municipal il y a police. Les délinquants ne font pas la différence. Euh moi aussi je fais parti des forces de l’ordre je ne suis pas un policier au rabais.

      • Patgwad dit :

        Entièrement d’accord avec vous. Les voyous armés eux ne font aucune différence !!!!

      • chevrier dit :

        le salut,
        je partage cette observation pertinente il s’agit « DES » agents de la force publique …. donc autant les forces régaliennes que les cadres d’emplois de la fonction publique terriroriale: agents de police municipale, gardes champêtres, et même asvp …. doit on rappeler ce massacre d’un général de Gendarmerie de Lyon, qui entrait à la banque en tenue (non armé) et systématiquement abattu par les malfrats …… et combien d’autres cas de ce genre…..
        « En face » la seule vue d’un uniforme « police » déclenche le feu …..
        Donc les « biens penseurs » réviser votre vue sur les métiers DES agents de la force publique ….. ou alors mettez vous en uniforme et venez nous rejoindre …..
        Restons vigilants car la « bête » est partout !
        Paul CHEVRIER Garde Champêtre Territorial agissant en tenue d’uniforme et porteur des insignes de nos fonctions.

    • STUDENT PATRICE dit :

      Sauf erreur de ma part vous n’avez rien compris au film ou vous êtes novice sur le port des armes des forces de l’ordre. Nous sommes entrés dans une situation plus exceptionnelle. Rien interdit à un fonctionnaire de police ou gendarme de détenir son arme de service chez lui et qui plus est ont souvent à titre personnel une arme dont ils ont bien évidemment déclaré à la préfecture. Vous y trouverez pas mal de chasseurs, de gens inscrits dans des stands de tirs quoi de plus normal! Alors, à moins que vous ne soyez une « grosse huile » des forces de l’ordre, je ne vois pas en quoi cela vous gêne que les forces de l’ordre détiennent leur arme de service. Il est vrai aussi qu’il existe dans nos locaux des endroits spécifiques pour y déposer celles ci. Mais rien n’y oblige sauf ordre du commandement. Mais vous seriez peut être content qu’un membre de l’ordre fusse t il votre voisin, vienne vous défendre si vous deviez subir une agression par arme à feu. Je ne vous en dis pas plus!

    • amarger dit :

      mon ex mari est policier à marseille ; et meme si on est divorcé ; je voudrais pas qu il soit suivi jusque chez lui et agressé par un voyou , alors l arme à la maison ,c est pourse defendre

    • VOLLE Louis dit :

      Depuis toujours les policiers ont conservé leur arme de service à leur domicile,il fut un temps ou les policiers qui avaient terminé leur service étaient obligés de rentrer chez eux en tenue d’uniforme ,ils étaient de ce fait obligés de répondre à toutes les réquisitions possibles et ça ne posait aucun problème.Contrairement à ce que l’on croit la BAC est un service comme les autres dont la majorité des effectifs est composée de gardiens de la paix volontaires ni plus ni moins formé que les autre policiers.Pour en terminer je pense qu’aujourd’hui tous les policiers et gendarmes devraient pouvoir garder leur armes à la maison car ce sont des professionnels.
      Est ce qu’on s’inquiète des millions d’armes de chasse détenues parles chasseurs?Les policiers et gendarmes sont la cible prioritaire des terroristes qu’ils aient au moins la possibilité de se défendre et de défendre leurs familles si le besoin s’en fait sentir.

  2. Benincasa pierre dit :

    Vous croyez quoi ! Qu’ils vont s’arrêter là, vous avez oublié tous les rapts (enlèvements) qu’il y a eu chez nous en Algérie ce sont des centaines de vies qu’ils ont pris, et alors ou était le gouvernement ? soit vous mettez la Légion dans les rue
    ou alors c’est trop tard ,de toutes les manière c’est trop tard .

  3. YAN dit :

    Maitre ,
    Va t’on devoir prévoir une police qui gère la sûreté de nos policiers et gendarmes ou enfin le gouvernement va réagir et intervenir rapidement afin de mettre hors d’état de nuire , tous les profils à risques présent sur notre sol.
    Si vivre en paix avec le monde est pour le moment impossible , pourrais t’on envisager au moins vivre en paix chez nous .
    Des secrets ou des lois d’exception et quelques bonnes déchéances de nationalité , en calmerai plus d’un …!! pour débuter..
    Merci de votre action , votre courage et votre détermination
    Bien cordialement
    Joel YAN

    • STUDENT PATRICE dit :

      tu te heurterais à ces saloperies d’associations qui les défends becs et ongles. Nos politiques nous ont vendu depuis bien longtemps et ils le savent et ne peuvent plus faire marche arrière, le faire les pays arabes les feraient hara kiri. La droite comme la gauche sont en train de nous laisser sur l’autel de la mort.

  4. Darchen dit :

    Je suis pour que les policiers et gendarmes aient leur arme de service meme à leur domicile .

  5. klimas Gerard dit :

    Je ne suis vraiment pas étonné de cette nouvelle qui pour les frères de religion des 3 ordures tuées ne signifie que vengence. Français, croyez vous que cette histoire n’aura pas de suite? Si oui, continuez de rêver. Les actes ont eu lieu en meme temps que les assauts wur des CRS ds d’autres endroits.
    C’est tout de même bien, de mémoire, le grand général DE GAULLE qui a dit: TOUTE ARME DETENUE PAR LES CITOYEN CONTRIBUE A LA DEFENSE DU TERRITOIRE…
    Congitez sur cette phrase. Les islamistes ont déclaré la guerre à la France selon nos politiques, si nous ne voulons pas être des cibles nous devons réagir. ..

  6. Christophe Beru dit :

    Policiers Nationaux et Gendarmes on déjà la possibilité de garder leur pistolet de dotation au domicile. Que ce soit en caserne ou pas.

    C’est au niveau du port hors service que les textes ne sont pas très clairs (decret 2013-700).

    Pour ce qui est de la circulaire, est il possible d’avoir la référence ?

    • STUDENT PATRICE dit :

      Si tu connais un armurier en gendarmerie, commissariat ou CRS comme je l’étais, rapproche toi d’eux. Éventuellement un stand de tir et comme je l’ai dit plus haut, nombre de mes collègues de toutes corporations font partie de clubs de tirs.

  7. Lisou dit :

    Je crois que nous allons tous être tentés de sortir armés!! Vaut mieux prévenir que guérir…. Oui pour le port d’arme de tous les policiers chez eux! C’est devenu une nécessité absolue, nous sommes en guerre sinon comment combattre l’ennemi à mains nues??? Je dis oui aussi à la légion dans les quartiers stratégiques de toutes les villes de France, au moins nos impôts serviront à qq chose……

  8. yan dit :

    de toute façon les délinquants auteurs de menace sur les policiers sont remis en liberté avant la fin de leur gav avec un simple rappel à la loi et quand ils sont déférés pour une comparution immédiate ils prennent la peine minimal et avec du sursis.. ils n’ont plus peur de la prison , la reforme pénale de Madame Taubira qui vise a ne plus envoyer les délinquants ayant commis des crimes ou des délits punis de moins de 5 ans de prison encourage les sans cerveau à faire des conneries et pour info en 2017 ce sont les peines de prison allant jusqu’a 10 ans qui seront concernées par la réforme, autant dire que les délinquants pourront continué d’agir en toute impunité …
    Merci l’UMPS

  9. FAURE dit :

    Bonjour,
    Je suis pour laisser le choix aux policiers et gendarmes de ce munir de leur armes hors service et d’ avoir le port autorisé.
    Mais l’administration tire le parapluie comme d’habitude: il faut se promener avec un gilet pare balle. sinon elle ne reconnaitra pas les blessures en cas d’intervention. Quand pense la justice?

  10. Mathieu MANERA dit :

    Bonjour,

    Pour Christophe Beru, je suis gendarme et non on ne peut pas garder notre arme de service lorsque l’on ne travaille pas pendant un délai de 48h ou plus…

    Et je suis pour l’armement de TOUTES les polices municipales

    • Christophe Beru dit :

      Suis au courant pour la règle des 48h, et aussi du 1 de l’article 122 du décret 2013-700 qui reste suffisamment vague pour permettre (selon des juristes) le port d’une arme en B1 hors service.

  11. Steve DD dit :

    Saoulant. …
    J’en ai assez de passer mon temps à expliquer mes fonctions, aussi bien à ma famille que mes amis. Moi non plus je ne suis pas un policier au rabais. Je suis policier municipal, j’arrive souvent avant les autres forces d’état. Je connais ma ville comme ma poché, ses administrés et oui je suis pour l’armement obligatoire de notre Corp de métier car du bleu reste du bleu !! Alors les incultes, allez lire le Code de la Sécurité Intérieure sur le site legifrance et vous verrez que ceux qui assurent votre sécurité sont à l’intérieur. Et informations pour JAN Yannick-André, tu ne connais pas notre métier alors pas de commentaire.
    Cordialement

  12. Maalem dit :

    Bonjour à tous et à toutes chaque policier ou à chaque gendarme dois laissé son arme dans le lieu de son travail et pourquoi ? Car une arme est faite pour le service sinon autorisé porte d arme à tous le monde et chaqun de nous porte sécurité à soi même.

  13. Christophe Beru dit :

    Je relance ma demande sur cette circulaire, je suis preneur car je n’arrive pas à la trouver même au dans l’intranet.
    merci

  14. cordiez dit :

    venant d’une personne aussi peu crédible que le loup qui a vu le loup,tduc collard oublie son passé… qd il se fait interroger par hondellate, il a peut de considération pour le juge Michel, jusqu’à dire dans l’interview qu’il a poussé un peu trop loin, et qu’il a signé son arrêt de mort car collard a l’époque etait l’avocat de la bande a zampa, guerini etc… moi une personne comme lui n’est que deguelli

  15. thom dit :

    Choqué par des propos comme ceux de JAN Yannick- André,

    Les gendarmes doivent pouvoir riposter immédiatement face a toute menace , même en caserne imaginez vous les gendarmes faire la queue à la salle des coffres pour récupérer leur armement ?? un peu de bon sens s’il vous plait!

    De même que les policiers municipaux , je ne comprend pas qu’en 2015 ceux ci ne soient pas obligatoirement armés et cela peu importe le partie et ce qu’en pense sa mairie ..

    Comme la si bien dit Cyr la PM est bien souvent la première à arriver sur les lieux … les voyoux ne prenne pas le temps de lire ce qu’il y a de marqué sur leur uniforme!

  16. force de l'ordre dit :

    L’article R.315-8 du Code de la sécurité intérieur permet aux fonctionnaires et agents chargés d’un service de police (Gendarme et Police Nationale) de porter, dans l’exercice ou à l’occasion de leurs fonctions, des armes et munitions du 1° de la catégorie B et du 2° de la catégorie D qu’ils détiennent dans des conditions régulières.

    Un agent « dans l’exercice de ses fonctions » vous savez ce que c’est….il est en service.
    Un agent qui se trouve « à l’occasion de ses fonctions », c’est quoi ? C’est bien évidemment un agent qui rentre de son travail, sur le trajet vers son domicile. C’est aussi, au sens de la jurisprudence disciplinaire massive sur la loi de 1983 concernant la fonction publique, un professionnel éloigné de ses fonctions mais qui pour une raison ou une autre se trouve dans une position qui se rattache à ses obligations déontologiques.
    Ils peuvent être poursuivis administrativement pour avoir conduit ivre en vacances! C’est parce qu’ils ont commis une faute disciplinaire « à l’occasion de leurs fonctions », même avec leur véhicule personnel, en vacances…
    L’agent est soumis à une obligation permanente et absolue d’intervention sur les crimes et délits flagrants. Il peut donc porter en permanence les armes qu’il détient régulièrement. L’habilitation n’est qu’une validation administrative du suivi d’une formation. Elle n’a rien à voir avec l’autorisation donnée par le CSI de porter les armes.

    Porter une arme hors service ne pose donc aucun problème juridique.

  17. alain dit :

    « …des armes et munitions du 1° de la catégorie B et du 2° de la catégorie D qu’ils détiennent dans des conditions régulières. »
    Je souhaiterais savoir ce que l’on entend par armes détenues régulièrement. Il n’est êeffet pas précisé qu’il s’agit de l’arme de dotation. Donc le fonctionnaire de police, tireur sportif et détenteur d’une autorisation préfectorale peut il porter cette arme hors service (à l’occasion de ses fonctions) ?
    Pour l’instant dans le cadre de l’état d’urgence, une dérogation a été accordée dans ma direction. Personne ne peut dire si le port hors service sera autorisé à l’issue de ce délai, pas plus que l’on ne pourra affirmer que les attentats en France se termineront à ce terme. Si ?

    Je suis également pour le port autorisé de tous les agents contribuant à des missions de police. Je considère la police municipale comme des collègues participant sur le terrain à certaines missions identiques. Certes d’autres missions sont exclusives à la nationale. Mais le danger est similaire à partir du moment où on porte un uniforme et qu’on représente l’ordre.

    Il me semble qu’il faut d’urgence légiférer en la matière sur le port ainsi que sur l’extension du cadre de légitime défense notamment lorsque l’on aura affaire à des tueurs de masse.
    Je poserai cette question qui traduit la difficulté du terrain : vous neutralisez un terroriste, susceptible de porter une ceinture d’explosif. Il est encore en vie mais au sol et a lâché son arme. Vous estimez qu’il est encore dangereux compte tenu des précédents connus. Êtes vous en situation de légitime défense si vous le neutralisez définitivement ou non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *