Gilbert Collard soutient les sénateurs de gauche qui préconisent l’étiquetage obligatoire de la viande Halal

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. huguenin dit :

    bravo à maitre collard

  2. san-gilen dit :

    Nous arrivons à la fin du Ramadam. Comme chaque année des moutons vont être égorgés entre les quatre murs de certains logements dans des conditions épouvantables… Les « Pouvoirs Publics » mettent soi- disant à dispositions des intéressés des lieux ad hoc pour ce faire (ce qui est déjà en soi lamentable, cela revenant à admettre la banalisation de cette coutume barbare) ; mais la pratique rituelle en famille se poursuit en toute illégalité, sans que, à ma connaissance il y ait de véritable répression. Est-ce que je me trompe (j’aimerais être dans l’erreur…)? Cette familiarisation avec le sang dès la petite enfance n’est elle pas tout aussi – sinon plus- dangereuse que l’anonymisation de la viande Hallal ? Combien y a-t-il eu de sanctions prises par notre justice à l’encontre des égorgements clandestin ?
    Et dire que les mêmes bonnes âmes qui ferment pudiquement les yeux sur cela sont souvent le mêmes qui s’insurgent contre la corrida qui fait partie de notre patrimoine et de notre âme de Français du Sud !
    Tartuffe n’est pas mort !

  3. vanhaverbeke dit :

    Merci monsieur le député , je suis entierement d’accord avec ce que vous dites et ce que vous faites

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *