Élections : Les Insoumis Républicains Socialistes En Marche pour un Communisme Écologique et Libéral !

Élections : Les Insoumis Républicains Socialistes En Marche pour un Communisme Écologique et Libéral !

Connaissez-vous LIRSEMCEL ? C’est le tout nouveau parti politique à la mode depuis le premier tour des élections régionales : Les Insoumis Républicains Socialistes En Marche pour un Communisme Écologique et Libéral ! Cette création à l’idéologie originale, quoiqu’un peu improbable, a un programme plutôt simple : battre le Rassemblement National et… ridiculiser un peu plus la politique.

Élections : adieu les convictions, bonjour la gamelle !

Au lendemain du premier tour des élections régionales, La République En Marche se réveille avec une sacrée gueule de bois ! Dans aucune région le parti de la majorité présidentielle n’est parvenu à arriver en tête. Pire, dans les Hauts-de-France, la liste LREM fait moins de 10 % alors qu’elle comptait pas moins de cinq ministres ! La déculottée est magistrale et l’ambiance délétère, comme le montre l’algarade entre Dupond-Moretti et Darmanin : le premier a traité de « traître » le second qui avait félicité Xavier Bertrand pour sa victoire contre, entre autres, le Garde des Sceaux qui, entre-temps, avait appelé à voter pour… Xavier Bertrand ! Accrochez-vous bien, car désormais les partis, les idées, les convictions, tout cela a été balayé !

Pour un observateur de la vie des institutions européennes, cela n’a rien de très surprenant. Cela fait bien longtemps qu’au Parlement européen, socialistes, marcheurs et républicains votent ensemble dans bien des domaines. Le président du Parlement européen n’a-t-il pas été élu suite à un accord entre le PPE (droite) et le SD (socialiste) ? Ces deux partis n’ont-ils pas fait élire avec Renew (parti européen de LREM) la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen ?

Donc non, rien de nouveau… mais tout de même, là on atteint des sommets ! Il est désormais tout à fait possible de voir des militants de La France Insoumise distribuer des tracts pour des candidats aux départementales avec le soutien des Républicains, de l’UDI et de La République En Marche, vive l’anticapitalisme ! On peut voir également des tracts avec des appels de Xavier Bertrand à voter pour des candidats communistes dans les Hauts-de-France…

Bien sûr, certains candidats ont encore un peu de pudeur, comme Renaud Muselier en PACA, qui a manœuvré pendant des mois pour obtenir le soutien de la Macronie et a intégré des candidats d’En Marche sur sa liste… mais qui fait flouter les noms des partis qui le soutiennent lors d’un passage à la télé. Il ne faudrait pas que l’on imagine un instant qu’il soit le candidat de Macron (et de la gauche au passage) !

On aurait pu croire un instant que face à une telle abstention, face à un tel rejet de la politique par le peuple, le personnel politique de ce pays aurait la timide ambition de relever un peu la tête et de retrouver le sens de certains mots comme « valeurs » ou « convictions ». Mais non, il n’y aura que la gamelle, les petits calculs et la médiocrité. Aussi, chers électeurs, que vous soyez de droite ou de gauche, abstentionnistes ou non, débarrassez-nous de ces escrocs, votez !

Parler Franc

La newsletter de Gilbert Collard