Janša-Erdogan : Nos médias et dirigeants, ces grands monarques de l’indignation à géométrie variable !

Janša-Erdogan : Nos médias et dirigeants, ces grands monarques de l’indignation à géométrie variable !

3 juillet 2021 | Europe Info France, Tribunes

Cette semaine, l’Union européenne a changé de Président : le Premier ministre portugais a cédé sa place à son homologue slovène, Janez Janša. Pour être classé dans le camp « des illibéraux », il écope déjà d’articles négatifs dans la presse sans avoir encore bougé le petit doigt européen. Franceinfo titre « l’arrivée d’un ultraconservateur à la tête de l’Union européenne fait polémique »i ; le Figaro « la présidence slovène de l’UE sous surveillance »ii et RFI frappe encore plus fort en critiquant la « dérive autoritaire » iii d’un « anarchiste converti au populisme »iv.

Que l’on apprécie ou pas le « mini-Trump », le « maréchal Twito » et ses publications polémiques, on ne peut que regretter le discours très partisan des médias francophones. On ne tweete pas comme on gère une présidence : attendons les actes pour juger. Ce qui dérange, sans nul doute, c’est notamment sa vision de la souveraineté : « Jansa défend bec et ongles la souveraineté de son pays et se fixe pour objectif de faire comprendre aux dirigeants libéraux de l’UE que les valeurs sont différentes à l’Est du bloc et qu’il n’est pas question pour ces pays de se faire imposer des normes, comme ce fut le cas avec l’Union soviétique ».

On paye un maître chanteur qui quitte un traité dénonçant les violences faites aux femmes !

En attendant, les mêmes médias ne s’offusquent pas que l’UE continue d’arroser Erdogan de subventions avec 3,5 milliardsv d’euros envoyés à la Turquie pour la gestion de l’accueil des réfugiés. On paye un maître chanteur qui ne s’est pourtant pas privé, cette semaine, de quitter formellement un traité dénonçant les violences faites aux femmesvi.

Comme le dit Canan Gullu, présidente de la Fédération des associations des femmes turques : « la Turquie se tire elle-même dans le pied avec cette décision » ! Cette dernière ne semble pourtant pas choquer nos médias et dirigeants, grands monarques de l’indignation à géométrie variable…

Comparaison n’est pas raison mais la Commission européenne a officiellement lancé, mercredi, le Fonds européen de défense. Il est doté de…8 milliards d’eurosvii pour la période 2021-2027. 8 milliards pour cofinancer des projets de coopération entre entreprises de défense, une somme qui paraîtrait presque ridicule par rapport aux 3,5 milliards versés au Sultan conquérant !

Heureusement, les patriotes ne se laisseront pas fédéraliser : Marine Le Pen, présidente du Rassemblement National, s’est jointe à Matteo Salvini (Lega, Italie), Viktor Orban (Fidesz, Hongrie), Santiago Abascal (Vox, Espagne), Jaroslaw Kaczynski (Droit et Justice, Pologne) et Giorgia Meloni (Fratelli d’Italia) pour signer, vendredi 2 juillet, une déclaration commune dessinant les contours d’une action commune. De belles et grandes choses sont à venir !

Sources

Parler Franc

La newsletter de Gilbert Collard